PUBLICITÉ

Et si c'était la vésicule ?

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 05/10/2017 - 16h06
-A +A

La vésicule biliaire n'est pas l'organe le mieux connu de notre anatomie. La plupart des gens ignorent sa fonction et même son existence.

Jusqu'à ce que la vésicule biliaire se rappelle à notre bon souvenir.

PUB

La vésicule biliaire et son utilité

Du point de vue anatomique, la vésicule biliaire se présente sous la forme d'une petite poche qui sert à stocker la bile.

Rappelons que ce liquide produit par le foie est indispensable à la digestion des protéines et des graisses. Il contient de l'eau, des sels biliaires, des électrolytes ainsi que des pigments comme la bilirubine et la biliverdine qui lui donnent cette couleur verdâtre caractéristique : voilà les ingrédients de la recette.

Quand la vésicule proteste...

Les lendemains de fêtes, les filières de production de cette bile sont très sollicitées pour faciliter la digestion des viandes et des gâteaux. Cela se traduit parfois par l'apparition d'une douleur dans la partie supérieure de l'abdomen un peu en dessous des côtes que l'on attribue généralement au foie.

A tort ! Ces élancements n'ont rien à voir avec le foie. On serait mieux inspiré d'incriminer la vésicule biliaire !

En effet la bile, en présence de graisses dans le tube digestif, se trouve violemment expurgée de la vésicule par un phénomène de contraction-réflexe, provoquant des spasmes qui à la longue peuvent s'avérer douloureux.

Pour la vésicule biliaire, attention à la course à pied

La vésicule biliaire peut également être le siège d'un autre type de douleurs : les calculs biliaires!

Il arrive effectivement que de petites pierres se forment dans les très fins conduits qui relient la vésicule au tube digestif. Ce phénomène est relativement fréquent et touche environ 10% de la population générale, surtout les femmes, les personnes âgées, les obèses ou des personnes prédisposées par antécédents familiaux.

Certains médicaments (comme la pilule contraceptive) favorisent aussi l'apparition de calculs biliaires, ainsi que des habitudes de vie. C'est notamment le cas de la course à pied ! En effet, la répétition d'une onde de choc finit par provoquer une multitude de micro-épanchements sanguins avec élévation des taux de bilirubine qui élève l'incidence des pierres.

Le plus souvent, ces petites concrétions de quelques millimètres à peine restent parfaitement indolores. Elles gênent seulement le passage de la bile dans l'intestin grêle, empêchant ainsi l'assimilation des graisses qui aboutissent dans les selles. Les médecins parlent de stéatorrhée.

Plus rarement, il arrive aussi que les calculs biliaires grossissent (jusqu'à 2,5 cm) et nécessitent un traitement médicamenteux ou même chirurgical. On procède alors à l'ablation de la vésicule biliaire, une opération qui reste néanmoins parfaitement compatible avec la poursuite d'une vie normale.

Initialement publié par Gilles Goetghebuer, journaliste santé le 30/11/2009 - 00h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 05/10/2017 - 16h06
Notez cet article
PUBLICITÉ
A lire aussi
Cancer de la vésicule biliaire : quels symptômes ? Publié le 29/09/2014 - 15h53

Le cancer de la vésicule biliaire fait partie des cancers rares. Il a l’inconvénient d’être le plus souvent dépisté tardivement, à un stade avancé. Comment dépister un cancer de la vésicule biliaire ? Y-at-il des symptômes évocateurs ?

Phytothérapie: des bienfaits 100% naturels Publié le 06/03/2015 - 16h20

La plupart des maux bénins du quotidien peuvent être soulagés par des plantes médicinales . Ces remèdes phytothérapeutiques 100% naturels sont vendus sans ordonnance et permettent de se soigner soi-même. Attention toutefois, si les symptômes sont imp...

Technique " de choc " pour le talon d'Achille Mis à jour le 27/12/2001 - 00h00

La lithotritie (origine grecque : lithos= pierre et terein=broyer) consiste à faire éclater des calculs rénaux ou de la vésicule biliaire. Cette technique a largement démontré son efficacité dans le traitement des calculs urinaires. Aujourd'hui, elle...

Plus d'articles