PUBLICITÉ

Sida : les hétérosexuels dépassent les homosexuels !

Publié par Isabelle Eustache le 15/04/2003 - 00h00
-A +A

Le virus circule toujours, les populations concernées ont évolué. Aujourd'hui, en Europe, la voie de transmission du virus du Sida est désormais majoritairement hétérosexuelle. Par ailleurs, la proportion de femmes infectées est en hausse.

PUB

Selon les résultats d'une analyse, la voie de transmission hétérosexuelle est désormais majoritaire en Europe, tandis que la voie principale de nouvelles contaminations par le virus du Sida (VIH) reste homosexuelle aux Etats-Unis.Ces données ont été obtenues auprès de 3.000 patients séropositifs européens, comparés à 3.000 patients américains, tous traités par multithérapie entre juillet et octobre 2002.En Europe, la contamination était récente chez 308 sidéens. Pour plus de la moitié d'entre eux, la transmission du virus s'est faite lors de rapports hétérosexuels (51%), contre 36% lors de rapports homosexuels.Inversement aux Etats-Unis, dans 51% des cas, la voie de transmission était homosexuelle, contre 31% de contaminations hétérosexuelles.

Hausse du nombre de femmes séropositives

Lors de cette étude, les auteurs constatent également une modification de la répartition de l'infection entre les sexes. La proportion de femmes européennes nouvellement infectées augmente chaque année. Ainsi, elles représentaient 39% des nouveaux cas de Sida en 2002, contre 30% en 2000 et 26% en 1999.Cette hausse n'est pas sans répercussion, puisqu'elle signifie également un risque accru de contamination des nouveaux-nés.

Le rôle des campagnes de prévention

Pour les épidémiologistes, les différences entre ces deux continents, s'expliquent certes, par des caractéristiques ethniques, mais également par la nature des campagnes d'information. A titre d'exemple, suite aux programmes d'accès aux seringues stériles menés en Europe, les contaminations par voie intraveineuse chez les utilisateurs de drogues injectées, ont fortement baissé, à tel point que cette voie est en cours d'éradication en France, en Allemagne et en Grande-Bretagne, et en déclin en Espagne et en Italie. Par comparaison, ces programmes ont été moins étendus aux Etats-Unis. Sur ce continent, la transmission du virus par l'intermédiaire des seringues reste présente. Les campagnes de prévention sont donc efficaces et il serait très utile de les employer dès aujourd'hui pour faire chuter les contaminations hétérosexuelles et contrer la hausse des femmes séropositives.L'acte préventif numéro un : le préservatif !

Publié par Isabelle Eustache le 15/04/2003 - 00h00 Agence d'études de marché de la santé, Isis Research. Etude réalisée à partir de 3.000 séropositifs européens et 3.000 séropositifs américains traités par multithérapie entre juillet et octobre 2002.
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Le sida progresse… Mis à jour le 03/12/2002 - 00h00

Si on arrive à endiguer plus ou moins l'épidémie en Europe occidentale et, dans une moindre mesure, aux Etats-Unis, le sida gagne du terrain partout ailleurs mais surtout en Asie, en Europe orientale et en Afrique.

Le sida fait de la résistance.. Mis à jour le 21/01/2002 - 00h00

Une étude menée aux Etats Unis, par des chercheurs californiens, montre que près de 80% des séropositifs pour le virus du sida sont porteurs de formes résistantes aux médicaments antirétroviraux. Ces résultats posent la question de la pérennité de l'...

Plus d'articles