PUBLICITÉ

Sodium laureth sulfate : trop de mousse pour être honnête ?

Mise à jour par Julie Luong, journaliste santé le 14/11/2013 - 12h07
-A +A

Présent dans la majorité de nos savons liquides et shampoings, le sodium laureth sulfate est un ingrédient synthétique qui permet de se faire mousser sous la douche !

Mais le sodium laureth sulfate est également un puissant irritant : de nombreuses marques proposent donc aujourd’hui des produits sans sulfates.

Valent-ils la peine ?

PUB

90 % des gels douches et shampoings contiennent du sodium laureth sulfate

Le sodium laureth sulfate est un ingrédient synthétique que l’on retrouve en quantité dans les produits cosmétiques.
Le nom officiel est « sodium laureth sulfate » mais on peut aussi le retrouver sous les appellations suivantes :

  • lauryl éther sulfate de sodium,
  • laureth sulfate de sodium,
  • ou sodium lauryl ether sulfate.

Il existe de petites variantes entre ces composants mais les effets – négatifs comme positifs – sont globalement les mêmes pour l’usager. On estime qu’aujourd’hui, 90 % des shampooings et des savons liquides pour le corps contiennent ce type de composants.

Pourquoi cette popularité ?
Le sodium laureth sulfate est un produit tensioactif ou surfactant : il permet de diluer les corps gras dans l’eau en produisant de la mousse. Les consommateurs apprécient en général les produits qui en contiennent car la mousse est douce et donne une impression d’efficacité. Par ailleurs, le sodium laureth sulfate est un ingrédient très bon marché... les fabricants sont donc fans !

Les sulfates sont des irritants

Malheureusement, tous ces produits sont aussi de puissants irritants.
Se rincer abondamment à l’eau claire permet de limiter les dégâts, c’est pourquoi la plupart du temps ces produits ne posent pas de problème dans le cadre d’une utilisation normale.

Cependant, en raison de leur pouvoir irritant, ils ont tendance à assécher la peau et le cuir chevelu. Par réaction, celui-ci peut avoir tendance à regraisser rapidement et à alourdir la chevelure.

Résultat des courses : on se lave les cheveux plus souvent, parfois deux fois de suite... et on ne fait qu’aggraver le problème par une surconsommation cosmétique. Idem pour la peau qui, desséchée, nécessitera davantage de laits hydratants et autres crèmes réparatrices.

Irrités, peau et cuir chevelu peuvent également avoir tendance à démanger... Mais là, la cause est souvent dans le mauvais rinçage du produit.

 

Initialement publié par Julie Luong, journaliste santé le 18/11/2013 - 15h07 et mis à jour par Julie Luong, journaliste santé le 14/11/2013 - 12h07

Merci au Dr Dominique Tennstedt, dermatologue aux Cliniques Saint-Luc à Bruxelles.

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Les secrets des eaux micellaires Publié le 22/11/2016 - 13h53

Claires et légères comme de l’eau, et néanmoins efficaces, les eaux micellaires ont vite séduit les consommatrices de produits cosmétiques une fois qu’elles sont apparues. Mais comment fonctionnent-elles ? Nous avons posé quelques questions à Béatric...

Quelles eaux minérales choisir pour mes os ? Publié le 13/11/2013 - 17h41

Au cours de ces dix dernières années, la consommation en eaux minérales a considérablement augmenté en Europe et en Amérique du Nord. Certaines d'entre elles peuvent constituer un apport intéressant de nutriments précieux pour les os. Mais attention,...

Sulfites : en êtes-vous victime sans le savoir ? Publié le 31/07/2017 - 16h13

Les sulfites , vous connaissez ? Peut-être pour cause de maux de tête après un verre de (mauvais) vin blanc ou de rosé. Mais savez-vous qu’ils ont envahi notre alimentation ? Or, ils peuvent provoquer une intolérance qui est souvent ignorée. En êtes-...

Plus d'articles