PUBLICITÉ

Les somnifères et les calmants font-ils tomber les seniors?

Publié par Dr Peter Mareen le 14/10/2003 - 00h00
-A +A

" …Depuis le décès de mon époux, je dors très mal. J'ai demandé à plusieurs reprises à mon médecin traitant de me prescrire des somnifères, mais il refuse sous prétexte que ces médicaments augmenteraient trop le risque de chute. Un somnifère, ca ne peut quand même pas faire de tort … ? "

PUB

Les somnifères et les chutes chez les personnes âgées, deux problèmes dont l'impact n'est pas à négliger sur la santé publique. Analyse.

Les + 65 ans utilisent-ils davantage de somnifères?

En 99, plus de 13 millions de boîtes de benzodiazépine (calmant et somnifère) ont été vendues en Belgique. Près de la moitié étaient destinées à des + 65 ans, soit entre 130 et 250 calmants par senior et par an. Pour rappel, ces médicaments sont délivrés uniquement sur prescription médicale.

La chute: du simple bleu à la fracture de la hanche

Les chutes sont plus fréquentes chez les seniors: près d'un tiers de tous les + 65 ans tombe au moins une fois par an. 10 % de ces chutes provoquent une lésion corporelle. Parmi celles-ci, la fracture de la hanche est la plus redoutée. Dans notre pays, 13.000 fractures de la hanche sont recensées chaque année. La moitié des personnes de plus de 75 ans qui se fracturent la hanche à la suite d'une chute décèdent dans l'année. L'Institut Scientifique de la Santé Publique (ISP) estime d'ailleurs que le nombre de fractures de la hanche chez les seniors va doubler en raison du vieillissement de la population.

Publié par Dr Peter Mareen le 14/10/2003 - 00h00 Tinetti ME. Preventing falls in elderly persons. The New England Journal of Medicine 2003;348:42-49.
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Seniors: mieux vaut prévenir que tomber Mis à jour le 13/01/2004 - 00h00

Une nette diminution de la qualité de vie et des dépenses importantes en matière de soins de santé, telles sont les conséquences des chutes à un âge avancé. Sans compter qu'elles se soldent souvent par une fracture de la hanche.

Les antidépresseurs cassent les os Mis à jour le 05/08/2003 - 00h00

Au-delà de 65 ans, les femmes qui prennent des psychotropes auraient un risque de fracture plus élevé de 40%. Dans le cas précis d'un antidépresseur, ce risque est de 25% et concerne particulièrement la fracture de la hanche.

Seniors, portez des baskets ! Mis à jour le 21/09/2004 - 00h00

Prévenir les chutes des personnes âgées est fondamental en raison des risques inhérents de fractures, d'altération de la qualité de vie, voire de perte d'autonomie. Selon les résultats d'une étude américaine, le port de baskets devrait faire partie i...

Conseils spécial seniors pour éviter les chutes Publié le 22/08/2017 - 11h52

Passé un certain âge, les chutes sont fréquentes, alors qu’elles sont le plus souvent évitables. Pis, une grande partie de ces chutes entraîne un handicap, ce qui signifie aussi souvent entrée en institution. Voici les principes de base pour prévenir...

Plus d'articles