PUBLICITÉ

Stérilet : des avantages trop peu connus

Publié par Dr Catherine Solano, médecin sexologue, adapté par C. De Kock, journaliste santé le 22/06/2004 - 00h00
-A +A

En matière de contraception, la méthode idéale n'existe pas. C'est pourquoi choisir en connaissance de cause est indispensable. Cette mise au point sur le stérilet peut vous aider à voir peut-être les choses différemment.

PUB

Le stérilet est une bonne méthode de contraception pour une jeune femme qui n'a pas encore eu d'enfants. Si cette pratique n'est pas très répandue, c'est que les médecins craignaient qu'un stérilet entraîne des infections génitales. Or il est prouvé qu'il n'en est rien. On n'observe pas plus d'infections sous stérilet que sous pilule. Il existe des stérilets spécifiques, prévus pour un utérus qui n'a pas encore vécu de grossesse. À noter : la principale cause des infections gynécologiques, c'est d'avoir de nombreux partenaires sexuels et de ne pas utiliser de préservatif.

Le stérilet est une méthode de contraception très efficace, plus que la pilule. C'est le cas quand on compare l'efficacité réelle pratique des deux méthodes. En effet, la pilule est facilement oubliée de temps à autre, et ces oublis entraînent de nombreuses grossesses non désirées. Résultat : il y a moins de grossesses sous stérilet que sous pilule ! C'est un résultat contraire au résultat théorique. Si l'on ne tenait pas compte des oublis, la pilule serait plus efficace.

Le stérilet est une bonne contraception d'urgence (contraception du lendemain). Un rapport sexuel à risque sans protection, ou un préservatif qui se déchire ? En dehors de la pilule du lendemain, le stérilet est une alternative extrêmement efficace. Un médecin peut le poser jusqu'à 7 jours après le rapport sexuel et il évite 99 % des grossesses. La pilule du lendemain, elle, est très efficace les premières 48 heures, puis son efficacité contraceptive décroît, même si elle conserve une utilité jusqu'à 5 jours après la relation sexuelle. Et puis, il est toujours possible d'ôter ce stérilet le mois suivant et de choisir ensuite une autre contraception…

Publié par Dr Catherine Solano, médecin sexologue, adapté par C. De Kock, journaliste santé le 22/06/2004 - 00h00
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Zoom sur la contraception hormonale Publié le 06/06/2011 - 16h13

Délivrées sous forme de pilules , patch , anneau ou stérilet , les hormones sont utilisées à visée contraceptive . Estrogènes et/ou progestérone bloquent l’ovulation et modifient les muqueuses, empêchant les spermatozoïdes d’atteindre leur but et ren...

La pilule à long terme: quels effets? Publié le 26/04/2011 - 14h41

De nos jours, de nombreuses femmes prennent la pilule pendant 15 ou 20 ans en continu. Mais ce mode de contraception influence-t-il notre fertilité? Augmente-t-il notre risque de cancer? Le point sur la question.

La contraception, en perpétuel progrès Mis à jour le 06/04/2007 - 00h00

Depuis quelques années, la contraception a beaucoup évolué. Mais les idées fausses qui circulent peuvent empêcher un couple d'accéder à la contraception qui leur conviendrait vraiment. Alors tenez-vous informé pour choisir la contraception la mieux a...

Plus d'articles