PUBLICITÉ

Sucre : combien, comment et quand?

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 17/12/2013 - 14h43
-A +A

Le sucre, une fois de plus, est mis au pilori nutritionnel, carrément classé comme drogue par certains scientifiques américains.

Certes, cet aliment devient dangereux quand il est absorbé en excès mais est-ce une raison pour s'en priver totalement ?

Comment gérer sa consommation de sucre ?

PUB

Le sucre, c'est quoi ?

Un morceau ou une cuillerée de poudre d'un produit contenant uniquement un glucide appelé saccharose et qui provient de la réunion de deux autres glucides : le glucose et le fructose.

  • Le glucose, il n'y en a pas vraiment beaucoup dans les aliments. Mais, dans l'organisme et au cours de la digestion, tous les glucides (amidon, lactose, etc.) se transforment en glucose, indispensable, car c'est lui seul qui fournit l'énergie pour que nos milliards de petites cellules fonctionnent.
  • Le fructose, c'est le glucide qui se trouve dans les fruits (d'où son nom), certains légumes, le miel et qui leur donne leur saveur sucrée. 

Quels sont les méfaits du fructose ?

Le fructose a un pouvoir sucrant plus élevé que celui du sucre.

Il a un index glycémique plus bas que celui-ci et un métabolisme particulier car il ne déclenche pas la production d'insuline. C'est pour ces raisons que pendant des années, il a été recommandé aux diabétiques et qu'il existe des tas de produits pour eux, sucrés au fructose.

Mais la recherche médicale est passée par là et on s'est aperçu que finalement, ce fructose, ce n'était pas vraiment top !

Il fait grossir, surtout du ventre, augmente le taux de cholestérol et de triglycérides.

Le fructose n'est donc plus depuis un certain temps un glucide "spécial diabétique" mais un truc industriel fabriqué à partir de céréales, le plus souvent du maïs, qui sert à sucrer facilement et pour pas cher toutes sortes de boissons et de produits et qui nous en fait ainsi consommer beaucoup, souvent à l'insu de notre plein gré. 

Initialement publié par Paule Neyrat, Diététicienne le 06/03/2012 - 16h49 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 17/12/2013 - 14h43

Stanhope KL, Schwarz JM, Keim NL, et al. Consuming fructose-sweetened, not glucose-sweetened, beverages increases viscéral adiposity and lipids and decreases insulin sensitivity in overweight/obese humans. J Clin Invest. 2009 Apr 20. pii: 37385. doi: 10.1172/JCI37385.
Stanhope KL, Havel PJ. Endocrine and metabolic effects of consuming beverages sweetened with fructose, glucose, sucrose, or high-fructose corn syrup. Am J Clin Nutr. 2008 Dec;88(6):1733S-1737S.
Parks EJ, Skokan LE et al. Dietary sugars stimulate fatty acid synthesis in adults. J Nutr. 2008 Jun;138(6):1039-46.

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Faut-il éradiquer le sucre ? Mis à jour le 22/06/2015 - 16h51

Éradiquer le sucre de son alimentation, c’est la nouvelle mode. Et ça démarre fort. Livres, témoignages, articles dans la presse, sur des blogs, buzz et défis sur les réseaux sociaux et bientôt un docu à la télévision. Le sucre est accusé de tous les...

Par quoi je remplace le sucre ? Publié le 23/02/2017 - 11h18

Je ne veux plus utiliser de sucre , je n'aime pas les édulcorants chimiques, je trouve qu'ils donnent un drôle de goût à mon café et je ne peux pas m'en servir pour des gâteaux. Par quoi puis-je remplacer le sucre ?

Sodas, jus, alcool : combien de sucre et de calories par verre ? Publié le 29/06/2016 - 10h27

Vous surveillez votre ligne ? Alors surveillez bien votre verre ! On peut facilement se retrouver à consommer des quantités incroyables de sucre en buvant un verre par-ci par-là! Suivez le guide pour éviter de boire trop de sucre et faire pencher la...

Plus d'articles