PUBLICITÉ

Le thé renforce les os

Publié par Dr Philippe Presles le 01/07/2002 - 00h00
-A +A

Les grands amateurs de thé se sont construits un squelette en béton. En effet, leur densité minérale osseuse est supérieure à celle de ceux qui n'en boivent pas.

PUB

Buveurs de thé, squelette renforcé

Certains composés chimiques, comme la caféine, les phyto-oestrogènes ou le fluor, sont connus pour influencer la densité minérale des os. Des chercheurs chinois se sont intéressés au rôle des substances contenues dans le thé. Ils ont examiné près de 500 hommes et 540 femmes d'origine chinoise de plus de 30 ans. Une bonne moitié d'entre eux s'adonnait régulièrement aux délices du thé depuis au moins une dizaine d'années. L'état de leur squelette a été comparé à celui des sujets non consommateurs de cette boisson. La densité minérale osseuse (DMO) a été mesurée au niveau de la colonne vertébrale et du col du fémur, mais également sur l'ensemble du corps.

Sur cette photo, vous observez la différence entre un os normal (à gauche) et un os ostéoporotique (à droite).

Les auteurs ont ainsi observé une DMO plus élevée chez les amateurs de thé. Par ailleurs, la durée, plus que la quantité de thé consommée, s'avère bénéfique au niveau du squelette. En effet, la DMO la plus élevée est retrouvée au niveau de l'organisme entier des sujets qui consomment du thé depuis plus de 10 ans. Ainsi, pour la santé de nos os, le rituel du thé est une habitude à prendre tôt et pour longtemps.

Même si les polyphénols sont suspectés, cette étude n'a pas permis d'identifier le ou les substances contenues dans le thé responsables de cet effet minéral favorable. Rappelons que des travaux antérieurs ont montré un rôle des polyphénols dans la prévention des maladies cardiovasculaires et du cancer.
Publié par Dr Philippe Presles le 01/07/2002 - 00h00 Wu C.H. et coll., Arch. Intern. Med., 162 : 1001-6, 2002.
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
La perte osseuse prédirait le déclin cognitif ? Mis à jour le 04/02/2003 - 00h00

Sans pouvoir en expliquer le mécanisme, il semblerait que les femmes âgées ayant une perte de densité osseuse au niveau de la hanche présentent un risque accru de développer un déclin de la mémoire et de la vigilance.

Moins de caféine pour moins d'ostéoporose Mis à jour le 10/11/2001 - 00h00

Les résultats d'une étude américaine montrent qu'une forte consommation de caféine augmente la perte osseuse chez les femmes âgées porteuses d'une anomalie génétique.

L'ostéoporose : une maladie à dépister ! Mis à jour le 09/11/2001 - 00h00

Un camion de dépistage de l'ostéoporose est parti de Rome pour un grand tour des principales villes européennes. Son objectif, informer les femmes de leur risque d'ostéoporose et les dépister.

Plus d'articles