PUBLICITÉ

Traitement de la fibrose du foie : des traitements à venir

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 27/06/2017 - 14h24
-A +A

Notre foie peut se régénérer, mais pas à la perfection. En cas d'agression prolongée, il développe une fibrose qui peut à son tour dégénérer en cirrhose, puis en cancer du foie - l'un des plus mortels.

Il n'existe pour l'instant pas de traitement contre la fibrose hépatique, mais les scientifiques sont à pied d'oeuvre.

PUB

Comment se développe la fibrose hépatique

La fibrose hépatique est un processus suivant lequel certaines cellules du foie se transforment en tissus plus durs et plus résistants. Il s'agit en fait d'une cicatrisation du foie, en réaction à une agression qui finit par entraîner un dysfonctionnement. Les causes de la fibrose sont nombreuses. La première est l'alcoolisme, mais les maladies chroniques du foie, à commencer par les hépatites ou la stéatose hépatique non alcoolique, sont aussi à l'origine de fibroses, comme certaines maladies héréditaires plus rares. 

Faute de modification du style de vie, la suite de la fibrose, c'est la cirrhose du foie : des îlots de cellules encore viables, séparés par du tissu cicatriciel, se créent dans le foie. Comme ces îlots sont mal alimentés par le sang, les fonctions du foie finissent par souffrir.

La cirrhose entraîne aujourd'hui encore une mortalité importante dans les pays industrialisés. Et si, grâce aux traitements, on peut allonger la durée de vie des personnes qui en souffrent, celles-ci risquent alors de développer un redoutable cancer du foie.

Or il n'existe à l'heure actuelle pas de traitement contre la fibrose - ou la cirrhose d'ailleurs.

La prise en charge repose uniquement sur la modification du style de vie, qui peut certes stopper l'évolution de la maladie, et sur le traitement des éventuelles complications de la cirrhose.

 

Traiter la fibrose hépatique : merci, les souris

En 2008, les chercheurs de l'université de Californie à San Diego avaient fait une découverte permettant d'espérer un nouveau traitement. En effet, dans leurs expériences portant sur des souris, ils avaient montré que pour que la fibrose se mette en marche, il faut qu'une protéine appelée RSK soit activée dans les cellules du foie. Or un peptide qui bloque cette protéine avait pu être mise au point et injecté à des souris chez lesquelles on cherchait à induire une fibrose.

"Toutes les souris non traitées avaient une fibrose sévère" avait, à l'époque, rapporté le Dr Marina Buck, de l'Université de San Diego, "alors que les souris qui avaient recu le peptide inhibiteur avaient une fibrose minimale ou pas du tout de fibrose."

D'après cette chercheuse, il était même possible que l'administration du peptide permette de guérir la fibrose. La piste était prometteuse, d'autant que la protéine incriminée fonctionnerait de la même manière chez les humains que chez les souris.

Aujourd'hui, plusieurs traitements qui reposent d'autres pistes ont bien avancé, les dernières phases de test sont en cours. 

On n'est donc normalement plus très loin d'un traitement qui arriverait sur le marché. Ce n'est pas une raison pour ne pas protéger son foie, parce que les moyens sont à la portée de tous : prévention et vaccination contre les hépatites, hygiène de vie respectée, consommation d'alcool maîtrisée.

Initialement publié par Marion Garteiser, journaliste santé le 15/01/2008 - 00h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 27/06/2017 - 14h24

NBuck, M. and Chojkier, M. PloS One, Dec. 26, 2007; vol 2: pp e1372. News release, University of California San Diego. www.webmd.com

Notez cet article
PUBLICITÉ
A lire aussi
Sida et hépatite C : liaison dangereuse Mis à jour le 10/12/2002 - 00h00

Selon une étude de l' Agence Nationale de Recherche sur le Sida ( ANRS ), être porteur à la fois du virus du Sida et de celui de l'hépatite C pose des problèmes : l'infection VIH aggrave fortement l'hépatite C.

Chronicité de l'hépatite C : un nouveau test sanguin Mis à jour le 22/10/2002 - 00h00

Fini la biopsie de foie ! Des chercheurs viennent de mettre au point un test sanguin de dépistage de la fibrose induite par le virus de l'hépatite C. C'est cette fibrose qui est responsable des complications chroniques de l'hépatite C : cirrhose et c...

Plus d'articles