PUBLICITÉ

Travailler chez soi : rêve ou cauchemar ?

Publié par Isabelle Eustache : Adaptation : Dr Philippe Burton le 24/09/2002 - 00h00
-A +A

Traducteur, journaliste, secrétaire… Les professions que l'on peut exercer depuis son domicile sont nombreuses et se multiplient avec Internet. Le rêve… ? Pas si sûr !

PUB

Une expérience positive conditionnée par la rigueur

Martine, traductrice, y trouve beaucoup d'avantages : " j'ai une très grande liberté d'organisation, je choisis mes horaires et je n'ai pas à supporter toutes les petites mesquineries de bureau ". Elle économise de plus beaucoup de temps de transport, puisque son lieu de travail se trouve à cinq mètres de sa chambre.Une qualité de vie qui peut faire rêver, mais qui comporte également des inconvénients. En effet, pas facile de résister à la tentation de s'affaler devant la télé au premier coup de pompe ou de ne pas prolonger la grasse matinée les matins d'hiver. Pour Martine, " il n'y a pas de limite entre la vie professionnelle et la vie privée, et quand on a de jeunes enfants, c'est difficile à gérer ".

Une liberté… à bien gérer !

Travailler à distance, c'est un thème à la mode. Cependant tout le monde ne s'est pas encore fait à l'idée. Près de 400.000 personnes en France travailleraient depuis leur domicile. Aux Pays-Bas, il y a déjà plus de 200.000 personnes qui travaillent à domicile.En Belgique les travailleurs et les employeurs cherchent encore à voir de quel côté vient le vent. Pour beaucoup de personnes le bureau en tant que lieu de travail continue de représenter un statut social.

Publié par Dr Philippe Burton le 24/09/2002 - 00h00 Psychonet Production
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ