PUBLICITÉ

Les végétaux tapent sur la table

Publié par Nicolas Rousseau, diététicien nutritionniste le 14/10/2003 - 00h00
-A +A

Les fruits et les légumes, on en parle beaucoup, mais on n'en mange pas assez ! Objectif : minimum 5 par jour.

PUB

De nombreuses études, déjà, ont mis en lumière la contribution bénéfique des fruits et des légumes dans la surcharge pondérale et l'obésité, les maladies cardiovasculaires, la digestion ou le cancer. En dépit de ces certitudes qui s'accumulent, nous continuons à faire la sourde oreille… Il faut donc remettre à nouveau l'ouvrage sur le métier et apporter de nouvelles preuves.C'est en tout état de cause ce qu'a fait le Symposium Knorr Nutrition, dans le cadre de la 9th European Nutrition Conference, le 3 octobre, à Rome.

Par ici la bonne soupe !

Une étude récente remet au goût du jour un élixir de légumes vieux comme la monde, la soupe. Cette enquête complémentaire à l'étude SU.VI.MAX (pour SUppléments en Vitamines et Minéraux AntiOxydants) montre clairement que la consommation régulière de bouillon de légumes apporte une quantité non négligeable d'antioxydants.Selon cette étude, qui comportait 2.114 hommes et 2.874 femmes suivis pendant 2 ans, les grands consommateurs de soupe fraîche (qui en boivent de 9 à 12 portions par 12 jours, soit quasiment tous les jours), représentés par 6,7 % des femmes et 8,7 % des hommes, bénéficient des apports les plus importants.

Ne crachez pas dans la soupe

A elle seule, chez ces personnes, la soupe couvre 12,5 % (pour les hommes) et 13 % (pour les femmes) des apports totaux en bêta-carotène ou provitamine A. La soupe fournit également 4 à 5 % des apports en vitamine C, en vitamine E et en vitamine B9, augmente significativement la consommation de glucides et diminue l'apport de lipides. Pas mal pour de la " flotte " assaisonnée aux couleurs du jardin !Les consommateurs réguliers (3 à 8 portions/12 jours, 46 % des femmes et 42,5 % des hommes) ont certes des apports plus faibles en antioxydants, mais ceux-ci sont toujours largement supérieurs à ceux des buveurs occasionnels ou des non-buveurs (0 à 2 portions/12 jours, 47,3 % et 48,8 %) … Pour eux, c'est un peu la soupe à la grimace !

Publié par Nicolas Rousseau, diététicien nutritionniste le 14/10/2003 - 00h00
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
La soupe mérite une place de choix dans notre alimentation Mis à jour le 16/01/2007 - 00h00

La Semaine de la Soupe entend attirer l'attention sur les bienfaits de cette préparation incontournable dans notre alimentation. Cette manifestation fête jusqu'au 20 janvier son 5e anniversaire autour de la soupe de tomates aux boulettes, la préférée...

Ne dites plus 'gros plein de soupe'! Mis à jour le 28/12/2004 - 00h00

Prendre un bol de soupe constitue un geste santé simple, facile et agréable. Du 8 au 15 janvier, la soupe sera à l'honneur lors de la Semaine de la Soupe. L'occasion de rappeler les bienfaits d'un aliment qui mérite une place de choix sur notre table...

Plus d'articles