PUBLICITÉ

Le vin, ami ou ennemi ?

Mise à jour par Aude Dion, journaliste santé le 21/05/2014 - 14h30
-A +A

On l’entend souvent : « le vin, c’est plein de bonnes choses, c'est bon pour le  cœur ! ».

Mais, entre les vertus supposées du vin et ses potentiels dangers pour la santé, comment savoir ce qui pèse le plus lourd dans la balance ?

PUB

Le vin et ses antioxydants

Parmi les points forts de cette boisson tant prisée : les polyphénols, ces substances antioxydantes présentes en quantités notables dans le vin. 

Nombreuses sont les études qui ont investigué leurs effets potentiellement anti-inflammatoires et leur possible action protectrice sur le système cardio-vasculaire.

De tous les alcools, le vin serait-il alors le meilleur ?

Pas si sûr… Si certaines études mettent effectivement en avant les bienfaits potentiels des antioxydants contenus dans le vin, d’autres recherches tendent à relativiser cet aspect.

Le véritable « atout » du vin, selon ces chercheurs, résiderait plutôt dans… sa teneur en alcool !

Il semblerait en effet que la longévité, toutes causes de décès confondues, soit légèrement supérieure chez les faibles consommateurs de boissons alcoolisées par rapport aux abstinents complets. À petites doses (1 à 2 verres par jour), l’alcool aurait une action anti-inflammatoire et exercerait un effet favorable sur la tension artérielle.

Bonne nouvelle pour ceux qui préfèrent la bière ou les alcools forts : la consommation modérée d’autres boissons alcoolisées que le vin entraînerait aussi cet effet protecteur.

La fameuse « petite goutte » quotidienne des centenaires qui célèbrent leur âge à trois chiffres sous le regard admiratif des médias trouverait donc ici son fondement scientifique.

Initialement publié par Aude Dion, journaliste santé le 26/05/2014 - 10h30 et mis à jour par Aude Dion, journaliste santé le 21/05/2014 - 14h30

Interview du Dr Anne Boucquiau, médecin nutritionniste et manager du Département Prévention à la Fondation contre le Cancer.
"To Drink or Not to Drink, That is the Question", Robert A. Kloner, Shereif H. Rezkalla, Circulation, 2008.

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Pas une goutte de bière ! Publié le 25/04/2017 - 15h04

La consommation d'alcool est associée à un risque accru de goutte, maladie inflammatoire des articulations, particulièrement fréquente chez les hommes. Or tous les alcools n'agissent pas de la même facon sur ce risque. La bière se révèle la plus dang...

Du vin rouge pour moins de cholestérol Publié le 25/10/2016 - 23h20

Bonne nouvelle pour les amateurs de vin . Le vin rouge aide à prévenir les maladies cardiovasculaires , c’est ce que l’on appelle la prévention primaire. Mais il aide également à améliorer les paramètres cardiovasculaires chez les personnes ayant fai...

Toute la vérité sur l'alcool Mis à jour le 15/02/2010 - 00h00

L'alcool est l'objet de nombreuses croyances et fausses idées, chacun adoptant bien souvent celles qui l'arrangent... Voici des réponses claires à 5 questions, et notamment, quelle est la bonne dose d'alcool bénéfique à la santé ?

Plus d'articles