PUBLICITÉ

Vitamine D contre diabète de type 1

Publié par Isabelle Eustache : Adaptation : Dr Philippe Burton le 17/11/2001 - 00h00
-A +A

Une étude finlandaise confirme qu'une supplémentation en vitamine D des nourrissons durant leur première de vie protège contre le risque ultérieur de développer un diabète de type 1.

PUB

Le rôle de la vitamine D ne se limite pas à favoriser l'absorption et la fixation du calcium et du phosphore dans l'organisme. Elle interagit également avec l'expression de certains gènes, dont l'effet se répercute sur le système immunitaire, et intervient ainsi dans le diabète de type 1, ou insulinodépendant.Elle se retrouve dans divers aliments :

  • Lait de soya (0,008mg/100g)
  • Margarine (0,001mg/100ml)
  • Germe de blé
  • Les huiles végétales
Alors que certaines études ont déjà montré l'existence d'une relation entre une complémentation en vitamine D durant la petite enfance et un faible risque ultérieur de diabète de type1, ce travail finlandais confirme à grande échelle cette association. Il a porté sur plus de 10.000 personnes nées en 1966 pour lesquelles des données concernant la prise de vitamine D durant la première année de vie étaient disponibles. En fin d'année 1997, 81 diagnostics de diabète insulinodépendant ont été enregistrés chez ces sujets, alors âgés en moyenne de 14 ans. Au final, le risque de développer cette maladie est moins important chez les enfants supplémentés régulièrement et à la dose recommandée : 2.000UI/jour non couvert par le lait maternel humain.

La vitamine D est également produite par l'organisme, avec l'aide du soleil

La découverte de la vitamine D a été précédée de plusieurs siècles par celle de la maladie dont elle est responsable : le rachitisme. Cette affection était particulièrement fréquente dans les milieux défavorisés, mais également chez les enfants habitants dans certains pays nordique, là où le soleil brille le moins souvent. En effet, à l'inverse de la plupart des autres vitamines, l'organisme est capable de fabriquer de la vitamine D, mais uniquement en présence de soleil. Ainsi, moins il y a de lumière, moins cette fabrication est importante.

Le début de l'hiver est une période importante pour supplémenter les nourrissons

En hiver, la fabrication de vitamine D par l'organisme étant diminuée en raison d'un plus faible ensoleillement, il est intéressant de supplémenter les nourrissons à cette période afin notamment de réduire le risque de développer un diabète ultérieurement.

Publié par Dr Philippe Burton le 17/11/2001 - 00h00 Hypponen et coll., The Lancet, 358 : 1500-1503, 2001
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Que savez-vous de la vitamine D? Mis à jour le 14/11/2011 - 17h50

On entend beaucoup parler de cette vitamine D . Qu’a-t-elle de particulier? Que faut-il savoir de ses caractéristiques et de ses fonctions dans l’organisme? Le point sur cette vitamine pas comme les autres…

Vous manquez sûrement de vitamine D! Publié le 05/02/2013 - 22h05

Le saviez-vous? La vitamine D est indispensable pour prévenir les cancers, les maladies cardiovasculaires, l'ostéoporose, la sclérose en plaques, le diabète de type 1, etc. Or la majorité des Belges manquent de vitamine D! Pour modifier cette situati...

Vitamine D : elle nous protège de certains cancers Mis à jour le 21/02/2006 - 00h00

De plus en plus de preuves se sont déjà accumulées en faveur de la vitamine D et de son rôle protecteur contre le cancer colorectal . Un effet bénéfique qui ne s'arrête pas à ce type de cancer, mais s'étend dorénavant aussi aux cancers du sein et des...

Plus d'articles